0495 / 25 36 36

Quel système de chaudière choisir à installer ?

Afin de choisir le bon système de chauffage central, vous devez tenir compte de votre budget, de vos préférences personnelles et de vos habitudes. Il existe de nombreuses options pour les chaudières en Belgique; cet article Service24 explique les avantages, les inconvénients et le coût de chacun afins de faire les meilleurs comparatif.

Comparatif chaudiere 1

Types de chaudières

Il existe différents types de chaudières. Quel est le meilleur choix ? Tout dépend de la taille de votre ménage, de la superficie de votre habitation, du niveau de confort souhaité et de votre budget.

Choisir une chaudiere condensation1. Chaudière à condensation

Depuis 2015, toutes les nouvelles chaudières que l’on installe doivent être des chaudières à condensation (au gaz ou au mazout). Cette nouvelle génération de chaudière récupère la chaleur de la vapeur contenue dans les gaz d’échappement, ce qui lui permet d’attendre un rendement très élevé.

Par conséquent, la chaudière à condensation permet de réduire votre facture énergétique (jusqu’à 35 % d’économies par rapport à une ancienne chaudière).

Souhaitez-vous remplacer votre ancienne chaudière au gaz ou au mazout ? Dans ce cas, la chaudière à condensation est souvent l’option la plus avantageuse. Vous pouvez continuer à utiliser vos appareils de chauffage (ex. radiateurs) ainsi que la tuyauterie, ce qui limite le coût des travaux.

Source d’énergie : gaz naturel ou mazout
Prix d’une chaudière à condensation : entre 2 500 et 5 000 €, TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : très basse

» Plus d’infos sur la chaudière à condensation 

Choisir une chaudiere haut rendement basse temperature2. Chaudière à haut rendement ou à basse température

Les chaudières à haut rendement au gaz ou au mazout, aussi appelées chaudières à basse température, chauffent l’eau des conduits de chauffage à 40 °C au lieu des 90 °C qu’atteignaient les anciennes chaudières. Cela permet d’éviter les pertes de chaleur et d’assurer un meilleur rendement, tout en donnant le même confort.

Aujourd’hui cependant, la chaudière à haut rendement est éclipsée par la chaudière à condensation. D’ailleurs, depuis 2015, ce type de chaudière ne peut plus être installés que dans des configurations spécifiques. Si vous souhaitez remplacer votre ancienne chaudière par un nouveau système performant, mieux vaut opter pour la chaudière à condensation.

Source d’énergie : gaz naturel ou mazout
Prix d’une chaudière à condensation : entre 1 500 et 2 500 €, TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : basse

» Plus d’infos sur la chaudière à haut rendement 

Choisir une chaudiere biomasse3. Chaudière biomasse

La chaudière biomasse utilise des combustibles organiques, comme le bois de chauffage, les pellets ou encore les plaquettes forestières. Autrement, ce type de chaudière fonctionne de manière similaire aux chaudières au gaz ou au mazout modernes, et elle atteint un rendement très élevé.

Le bois de chauffage est une source d’énergie renouvelable, et s’il provient d’une forêt gérée de manière responsable, son impact sur l’environnement est neutre.

L’inconvénient, c’est qu’il faut prévoir un espace de stockage pour le bois ou les pellets. L’alimentation en bois peut se faire manuellement ou automatiquement. Une chaudière biomasse coûte beaucoup plus cher qu’une chaudière à condensation.

Source d’énergie : bois, pellets ou plaquettes forestières
Prix d’une chaudière à condensation : entre 5 000 (modèle de base) et 20 000 € (modèle avec alimentation automatique), TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : très basse

» Plus d’infos sur la chaudière biomasse 

Choisir une chaudiere hybride4. Chaudière hybride

Si vous souhaitez investir dans un système encore plus performant que la chaudière à condensation, il existe également la chaudière hybride. Ce système combine une pompe à chaleur air-eau et une chaudière à condensation au gaz. On parle aussi de pompe à chaleur hybride.

C’est un système intelligent : la pompe à chaleur air-eau fonctionne quand les températures sont douces, et quand il fait très froid, la chaudière à condensation prend le relais. Ainsi, vous utilisez toujours la source d’énergie la plus avantageuse selon le moment.

La chaudière hybride requiert un budget plus important qu’une chaudière à condensation standard, mais ce système permet de faire plus d’économies d’énergie et a moins d’impact sur l’environnement. Elle est également compatible avec les radiateurs existants et la tuyauterie.

Source d’énergie : air extérieur et électricité (pompe à chaleur), gaz naturel (chaudière)
Prix d’une chaudière à condensation : entre 4 000 et 10 000 €, TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : très basse

Autres systèmes de chauffage 

Outre les chaudières, il existe également d’autres systèmes de chauffage performants, comme la pompe à chaleur et le chauffe-eau solaire, qui méritent d’être considérés.

Choisir une pompa a chaleurPompe à chaleur

Ce système puise la chaleur qui se trouve dans une source chaude naturelle (air extérieur, le sol ou l’eau souterraine) afin de chauffer un bâtiment. Jusqu’à 80 % de l’énergie de la pompe à chaleur proviennent de cet environnement, une énergie propre et gratuite. Les 20 % restants proviennent de l’électricité.

Par conséquent, la consommation de la pompe à chaleur est bien plus basse que celle d’une chaudière au gaz ou au mazout, ce qui permet de faire des économies d’énergie.

La pompe à chaleur est intéressante à condition que votre habitation soit bien isolée et que vos appareils de chauffage fonctionnent à basse température (ex. radiateurs récents ou chauffage au sol). L’idéal est d’avoir des panneaux photovoltaïques, afin de produire de l’électricité gratuite pour la PAC.

Source d’énergie : chaleur de l’air extérieur, du sol ou de l’eau souterraine et électricité
Prix d’une chaudière à condensation : entre 7 500 et 25 000 €, TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : minime

» Plus d’infos sur la pompe à chaleur 

Choisir un systeme solaireSystème solaire combiné (chauffe-eau solaire)

Le chauffe-eau solaire est un système qui produit principalement de l’eau chaude sanitaire, mais on peut également utiliser cette eau chaude pour le réseau de chauffage central. Dans ce cas, on parle de système solaire combiné.

Ce système est composé de capteurs solaires thermiques, que l’on installe sur le toit (voir photo) et d’un réservoir comme celui d’un chauffe-eau traditionnel.

Le système solaire combiné convient plutôt aux grands ménages, et les appareils de chauffage doivent fonctionner à basse température (ex. radiateurs récents ou chauffage au sol).

Source d’énergie : énergie solaire
Prix d’une chaudière à condensation : entre 4 000 et 6 000 €, TVA comprise, sans frais d’installation
Consommation : minime

» Plus d’infos sur le chauffe-eau solaire

Quel type de chaudière (ou autre système) choisir ?

Le meilleur choix dépend de votre situation : taille de votre habitation, budget, niveau de confort souhaité… Il y a beaucoup de points à considérer, par exemple : quel est le niveau d’isolation ? Avez-vous déjà des appareils de chauffage ? Le gaz naturel est-il disponible dans votre rue ? Tout cela va influencer votre choix.

Conseil : n’hésitez pas à en parler à un entrepreneur spécialisé. Celui-ci pourra vous informer sur les possibilités et vous aider à faire le bon choix. De plus, il pourra vous garantir un résultat correct et durable. Vous pouvez demander des devis à des installateurs près de chez vous via la page devis, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

Combien coûte une chaudière ?

Le prix d’une chaudière dépend évidemment du type de chaudière choisi. Voici un tableau qui reprend les prix indicatifs pour les différents types de chaudière (et autres systèmes de chauffage performants) :

Prix chaudiere par type de systeme installer 2

Souhaitez-vous obtenir un prix sur mesure ? Demandez des devis gratuits via cette page

Notez également que l’installation d’un système de chauffage comporte des frais. En moyenne, vous pouvez compter 500 à 1 000 € pour les frais d’installation, en fonction du type de système.

Une nouvelle chaudière ou un nouveau système de chauffage performant représente un investissement important, mais le jeu en vaut la chandelle. Avec une consommation beaucoup plus basse composé à une ancienne chaudière, vous pourrez économiser des centaines d’euros sur votre facture énergétique.

Questions fréquemment posées (FAQ) sur les chaudières

Vous hésitez toujours ? Dans ce cas, vous avez tout intérêt à demander des conseils à un ou plusieurs entrepreneurs spécialisés. Voici également des listes de questions réponses pour vous aider à y voir plus clair :

Quand faut-il remplacer sa chaudière ?

En moyenne, le rendement d’une chaudière commence à baisser après 15 ans. Cela dépend aussi de qualité du modèle et de l’entretien de la chaudière. Il est donc recommandé de remplacer une chaudière après environ 15 ans afin de garantir son bon fonctionnement et un rendement optimal.
Astuce : il n’est pas toujours facile de choisir une nouvelle chaudière. N’hésitez pas à demander plusieurs devis à des entrepreneurs spécialisés et à les comparer. Vous pouvez le faire via la page devis.

Quelle est la meilleure option pour remplacer une vieille chaudière au mazout ?

Tout dépend de votre situation et de votre budget. En général, la meilleure option est de continuer à se chauffer au mazout et d’installer une chaudière à condensation au mazout. Autrement, vous pouvez opter pour une chaudière à condensation au gaz, à condition d’avoir un raccordement au réseau de gaz dans votre rue (ou la possibilité d’un raccordement). Enfin, si vous avez le budget et que votre maison est isolée, une pompe à chaleur peut également être une option intéressante sur le long terme. Vous trouverez plus d’infos sur le sujet dans l’article « Remplacer une chaudière au mazout ».

Chaudière au gaz ou au mazout, quel est le meilleur choix ?

Est-il plus intéressant de se chauffer au gaz ou au mazout ? Voici un petit comparatif :

  • Prix (gagnant = gaz) : La chaudière au gaz à condensation est plus abordable (2 500 à 5 000 €) que la chaudière au mazout à condensation (environ 7 500 €).
  • Stockage du combustible : le mazout doit être stocké dans une cuve, ce qui nécessite de l’argent et de l’espace. Il faut par ailleurs penser à faire remplir votre cuve régulièrement. Pour le gaz, il faut disposer d’un raccordement au réseau (gaz de ville). Les deux options ont leurs avantages et leurs inconvénients.
  • Entretien (gagnant = gaz) : Les chaudières au mazout doivent être entretenues une fois par an, tandis que les chaudières au gaz doivent être entretenues une fois tous les 2 ou 3 ans (en fonction de la puissance de l’appareil).
  • Impact sur l’environnement (gagnant = gaz) : La chaudière au gaz éjecte approximativement 25 % de CO₂ en moins que la chaudière au mazout.
  • Appareils de chauffage (gagnant = gaz) : pour les appareils de chauffage, il n’y a pas beaucoup de différences entre le gaz et le mazout. Dans les deux cas, vous pouvez opter pour des radiateurs, des convecteurs ou un chauffage au sol.
  • Conclusion : Comme vous pouvez le voir, le gaz est le gagnant de ce comparatif, à condition bien sûr d’avoir un raccordement au gaz de ville dans votre rue. De plus, le gouvernement planifie d’interdire le chauffage au mazout dans les années qui viennent (seulement pour l’installation de nouvelles chaudières).

Faut-il remplacer la tuyauterie ?

Pas nécessairement. Si vous faites remplacer votre ancienne chaudière par une chaudière à condensation, vous pouvez continuer à utiliser la tuyauterie existante. Cela vous évite des frais supplémentaires. Toutefois, si vous optez pour une pompe à chaleur, par exemple, il est, en effet, nécessaire de remplacer la tuyauterie et d’installer des appareils de chauffage à basse température (ex. radiateurs récents ou chauffage au sol). Par conséquent, cette seconde option n’est intéressante que si vous faites une rénovation complète de la maison.

La chaudière électrique est-elle une option intéressante ?

En général, non. La chaudière électrique est seulement une option intéressante dans le cas d’une petite habitation bien isolée (ex. un appartement). Autrement, la consommation d’électricité de ce système est trop élevée. Si vous cherchez un système de chauffage électrique, il vaut mieux opter pour une pompe à chaleur.

Dois-je faire inspecter ma nouvelle chaudière ?

Oui. Une inspection doit être réalisée pour chaque nouvelle chaudière, quelles que soient sa puissance et sa source d’énergie. Vous recevrez ensuite un certificat d’inspection. En ce qui concerne l’entretien régulier de la chaudière, vous pouvez découvrir tout ce qu’il faut savoir dans cet article.

Puis-je bénéficier de primes lorsque j’installe une nouvelle chaudière ?

Oui, mais les primes que vous pouvez recevoir dépendent de votre région (Wallonie ou Bruxelles). Vous trouverez tout ce qu’il faut savoir sur les primes, leurs montants et les conditions d’accès dans l’article « Primes chaudière ».

Comment trouver un bon installateur pour ma nouvelle chaudière ?

Il est essentiel de faire réaliser l’installation par un professionnel spécialisé dans le type de chaudière que vous choisissez. Cela vous garantit un résultat sans fautes et un rendement optimal. Faites toujours appel à un professionnel qualifié et inscrit à la Banque-Carrefour des Entreprises.

Astuce : nous ne travaillons qu’avec des installateurs agréés. Vous pouvez demander des devis à des entrepreneurs près de chez vous via cette page, c’est gratuit et ça ne vous engage à rien.

Demander des devis : Chaudière

Installer une nouvelle chaudière vous permet d’économiser jusqu’à 35 % sur votre facture énergétique. Souhaitez-vous recevoir plus d’infos sur le prix, le rendement et la meilleure chaudière en fonction de votre consommation ? Avec Service24, il est facile de trouver un installateur pour un devis gratuit de chauffage en Belgique.